Bienvenue sur le site de la section locale UNIFOR 175 des travailleurs & travailleuses ainsi que les retraités de la raffinerie Suncor de Montréal.
 
AccueilGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pas de bitumineux au Québec

Aller en bas 
AuteurMessage
Cousinviny
Admin
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 08/12/2007
Localisation : DEVANT LE CLAVIER JUSQU'AU BOUT

MessageSujet: Pas de bitumineux au Québec   Jeu 26 Nov 2009 - 22:17

Environnement - La Californie continue de donner l'exemple


https://www.ledevoir.com/societe/247466/environnement-la-californie-continue-de-donner-l-exemple


Louis-Gilles Francoeur
25 avril 2009
Société






Le California Air Resources Board (CARB) a adopté jeudi soir la
première norme visant à réduire l'intensité du carbone présent dans les
combustibles utilisés par son parc automobile, malgré l'opposition des
producteurs d'éthanol et les craintes des exploitants des sables
bitumineux canadiens et étasuniens.

En vertu des nouvelles normes du Low Carbon Fuel Standard (LCFS), qui
entreront en vigueur dès 2011, les producteurs de combustibles devront
réduire en 2020 d'au moins 10 % l'intensité en carbone de leurs
produits.

Le CARB a fixé à 96 grammes de carbone par mégajoule d'énergie la norme
de 2011, qui devra évoluer jusqu'à atteindre une réduction de 10 % neuf
ans plus tard. Et cette réduction englobera la totalité des émissions,
de l'extraction du sous-sol jusqu'au tuyau d'échappement en passant par
sa transformation industrielle.

Le débat a été d'autant plus féroce devant le CARB que l'analyse du
cycle de vie exigée pour l'éthanol impose à ce combustible une pénalité
de 37 grammes par mégajoule pour tenir compte des répercussions de la
déforestation, qui prive en permanence la planète de «puits» de GES au
profit des champs où on cultive le maïs et autres plantes utilisées
pour ce combustible.

Quant aux pétrolières canadiennes qui exploitent les sables bitumineux,
elles craignent non pas tant l'application de cette norme en
Californie, où leurs produits sont peu présents, que son effet
d'entraînement sur d'autres États plus près du Canada et, surtout, sur
la loi Markey-Waxman, qui fait l'objet de discussions intenses depuis
quelques jours au Congrès des États-Unis.

Par ce projet de loi, les deux représentants proposent de plafonner les
émissions globales de leur pays et de gérer les émissions grâce à un
marché d'échanges de crédits lié au marché international du protocole
de Kyoto.

Déjà, la Californie utilise cette idée, car les producteurs qui devront
satisfaire à sa norme LCFS pourront acheter des crédits d'émissions sur
le marché international s'ils n'ont pas atteint le niveau de rendement
exigé de leur produit.

Le resserrement des normes de l'autre côté de la frontière a d'ailleurs
incité cette semaine le premier ministre de Saskatchewan, Brad Wall, à
renier son engagement électoral de réduire de 32 % les émissions de sa
province d'ici 2020 par rapport à leur niveau de 2004.

Le premier ministre Wall règle plutôt son pas sur celui de Steven
Harper, soit une réduction de 20 % d'ici 2020 par rapport au niveau de
2006. C'est précisément cette dérobade dans le dossier du climat qui a
fait du Canada le cancre environnemental des pays de l'OCDE.

Selon le Saskatchewan News Network, l'impact des normes promises en
campagne électorale serait trop grand pour l'économie de la province
aux yeux du premier ministre Wall. Le Canada devrait alors envisager de
faire consommer le pétrole des sables bitumineux par son marché
interne, en particulier dans l'est du pays, qui importe présentement du
pétrole étranger mais moins polluant, quitte à exporter en priorité le
brut léger encore abondant dans l'Ouest canadien parce qu'il satisfera
plus facilement aux exigences étasuniennes ou internationales.

Les écologistes québécois sont fortement opposés à l'idée de consommer
le pétrole des sables bitumineux et réclament de Québec une loi pour
interdire son usage par les pétrolières présentes au Québec.

_________________
JE N'OUBLIERAI JAMAIS
17 NOVEMBRE 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uniforlocal175.forumsactifs.com
 
Pas de bitumineux au Québec
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUB SOCIAL 175 :: INFORMATIONS :: COMMUNIQUÉS DE PRESSE-
Sauter vers: