Bienvenue sur le site de la section locale UNIFOR 175 des travailleurs & travailleuses ainsi que les retraités de la raffinerie Suncor de Montréal.
 
AccueilGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rue frontenac Loi anti-scabs

Aller en bas 
AuteurMessage
Volcan

avatar

Messages : 477
Date d'inscription : 11/12/2007
Localisation : J'ai faim mais j'ai surtout soif|

MessageSujet: Rue frontenac Loi anti-scabs   Lun 6 Avr 2009 - 19:16

http://ruefrontenac.com/nouvelles-generales/politiquefederale/2071-mbelanger-anti-scabs-ottawa-bloc-quebecois





Nouvelles générales -

Politique fédérale

Écrit par Mathieu Bélanger

Mercredi, 11 mars 2009 19:35
Mise à jour le Mercredi, 11 mars 2009 21:58
OTTAWA - Le Bloc québécois croit que le fruit est enfin mûr pour
que le gouvernement fédéral se dote d'une loi anti-briseurs de grève.

Le député bloquiste Luc Desnoyers estime qu'il
serait mal venu de la part des libéraux de bloquer de nouveau
l'adoption d'un projet de loi interdisant les briseurs de grève dans
les institutions sous le Code canadien du travail, soit 7% des
travailleurs québécois. «Michael Ignatieff n'a plus le choix,
il s'est compromis sur la question lors de sa rencontre avec le
président de la FTQ, Michel Arsenault», estime M. Desnoyers, qui a
présenté mercredi une motion réclamant du gouvernement un projet de loi
anti-scabs. En 2007, le Parti libéral avait évoqué, à
la deuxième lecture, que le projet de loi bloquiste représentait un
danger pour les services essentiels, tuant ainsi dans l'œuf tout espoir
d'adoption d'une loi fédérale anti-scabs. En février dernier toutefois, le chef libéral, Michael Ignatieff, déclarait, aux côtés de M. Arsenault : «Je suis contre les scabs. J'ai évoqué avec M. Arsenault une expérience de ma jeunesse où j'ai vu des scabs qui traversaient les lignes de piquetage et je comprends l'angoisse, la colère des travailleurs envers les scabs.
Mais il faut protéger les services essentiels, il faut protéger, par
exemple, les transports en commun. Je ne suis pas contre une loi anti-scabs, mais je veux une bonne loi, bien bouclée, bien réglée.» Hier,
M. Ignatieff précisait ses propos à la sortie de la Chambre des
communes. «J'ai toujours dit que le diable, c'est dans les détails avec
l'anti-scab parce qu'il faut absolument garantir des services essentiels pour notre économie et je n'ai jamais vu un projet de loi anti-scabs qui satisfait la nécessité de protéger les services essentiels», a-t-il déclaré.M.
Desnoyers précise que la loi réclamée par le Bloc respecterait les
services essentiels et que, selon lui, il n'y a plus de raison de voter
contre un tel projet de loi. «La sensibilisation a fait son œuvre, et
je pense que nous pouvons maintenant aller de l'avant», a-t-il ajouté.


Commentaires (3)

Affichez les commentaires


Je n'y crois pas

Bonjour à vous,

Sortant
à peine d'un conflit ( lock-out ) à la raffinerie Petro-Canada de
Montréal, je peux dire avec certitude que la présente loi anti-scab est
vraiment désolante. À tout le moins, il faudrait qu'elle soit changée.

Pendant
plus de 14 mois, des dizaines de scabs ont fait notre travail sans que
nous ne puissions rien y faire..que c'était frustrant de les voir
entrer et sortir tout en sachant que ces gens-là faisaient notre
travail. Nous avons été à la CRT ( Commissions des Relations de Travail
.

Le problème ( et il était de taille ), c'est que
l'employeur en utilisait tellement que les audiences à la CRT ont durée
plus de 10 mois sans qu'aucun jugement ne soit rendu...Pour nous cette
loi est fait et construite pour les employeurs.

Il faudrait
la changer complètement pour que les travailleurs soient mieux
protégés. Nous nous sommes battu loyalement mais ce ne fut pas
suffisant car il y a eu une entente de principe qui incluait le retrait
de la plainte envers l'utilisation de scabs.

Malheureusement,
nous n'aurons jamais vu la conclusion de ce triste évènement mais je
suis certain que cela aurait duré encore des mois. Vous savez quand une
compagnie emploie plus d'une centaine de scab, c'est elle qui détient
le gros bout du bâton...je sais de quoi je parle!

L'employeur
le moindrement "scrupuleux" utilisera le maximum de scabs pour que les
audiences à la CRT durent le plus longtemps possible..c'est ce que nous
avons vécu...

Merci

gros gras ,
mars 12, 2009


Pourquoi pas

Pour protégé les travailleurs et la population, changeons la loi et soyons aussi pro-actif et logique...
Un vrais tribunal du travail,

Obligation de déposé et débattre pour une demande de greve et/ou de lock-out. Réponse en 72 hrs max. obligatoire.

Si
le tribunal juge qu'il n'y as pas d'impact sur la population, donc pas
de service essentiel a assuré, il agit comme médiateur entre les
parties. Une période de 2 semaine MAXIMUM est accordé pour trouver une
entente, apres, un jugement est rendu et applicable sur le champs. Un
seul appel est permis par parti.

Si il y as impacts, le
tribunal oblige les parties a remettre une liste des services a
assurer, d'une liste ,d'un horaire établie avec les employés en place,
et s'assure de l'application des mesures. Le non respect de ceux - ci
sont préjudiciel a la requête. Des amendes, sanctions et jugement
unilatéral contre la parties pris en défaut peuvent être rendu.

Un fond de grève/lock-out crée, (a même l'assurance-emploi) pour ne pas appauvrir le salarier.

Simple
suggestion d'un entrepreneur non syndiqué, non éduqué qui aimerais que
l'on simplifie et rende logique la bureaucratie...


FM Leonard ,
mars 12, 2009

Une évolution souhaitable et nécessaire pour la société de demain.


Quoi de pire dans une entreprise que le retour au travail après un
conflit ou tous les coups sont permis. Et le pire recours qu'un
employeur puisse utiliser pour empêcher ce processus démocratique est
l'utilisations de briseurs de grève, communément appelés scabs.
L'utiisation de ces individus est vil et ne peut qu'envenimer le
processus de négociation et mener ainsi à la violence et aux pires
excès dans une société civilisée. Aucune peuple qui se respecte ne
devrait tolérer que l'issue d'un conflit de travail ne se règle en
utilisant ces travailleurs de l'ombre. C'est le droit légitime de tout
travailleur et de toute association de travailleurs de rejeter un
contrat de travail et dans cette éventualité la loi permet aux parties
qui ne peuvent s'entendre de recourir soit à la grève, soit au
lock-out. Mais l'emploi de scabs, de travailleurs illégaux pour briser
le processus naturel de négociation ne devrait être tolérer dans aucune
société qui se veut et qui se dit démocratique. C'est pouquoi le
Québec, avant-gardiste dans bien des domaines s'est doté d'une telle
loi qui protège les travailleurs de ces abus et, aussi imparfaite
qu'elle puisse être, cette loi permet si elle est respectée de
maintenir l'objectif de négocier et de s'entendre ou de s'affronter le
cas échéant. Il est certain que certaines entreprises bien connues et
qui se croient au dessus des lois ont eu recours et continue de
recourrir au scabs même si c'est interdit par la loi. Mais une bonne
partie des entreprises québécoise privilégient un processus de
négociation ou le dialogue, la transparence et le respect permet d'en
arriver à une entente négociée. Ces gestionnaires responsables se
comportent en bon père de famille avec l'objectif d'en arriver à une
entente négociée avec leurs employés mais aussi avec le souci d'assurer
la pérénité de leur entreprise, car l'un ne vas pas sans l'autre . Et
cette évolution importante dans le monde des relations de travail au
Québec est due en bonne partie à sa loi anti-Scab. Nos élus de
l'époque, dans leur sagesse ont vu juste et ont doté les travailleurs
du Québec d'une protection qui reflète le visage d'un peuple évolué.
Vivement que le Canada et toutes ses provinces se dotent enfin de lois
qui feront entrer le monde du travail "d'un océan à l'autre" dans le 21
ième siècle .

Cousine Volcan ange




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rue frontenac Loi anti-scabs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chavez Hugo un anti sioniste pur et dur...Repose en paix
» Sectarisme anti-vieux ?
» L'anti virus Norton Anti Virus 2014 gratuit 1 poste pendant 6 mois
» Barre anti-rebond de la base éloignée du dossier
» L’huile d’olive vaut un anti-inflammatoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUB SOCIAL 175 :: INFORMATIONS :: COMMUNIQUÉS DE PRESSE-
Sauter vers: