Bienvenue sur le site de la section locale UNIFOR 175 des travailleurs & travailleuses ainsi que les retraités de la raffinerie Suncor de Montréal.
 
AccueilGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 radio-canada 3fev09 Menace de grève aux USA

Aller en bas 
AuteurMessage
Volcan

avatar

Messages : 477
Date d'inscription : 11/12/2007
Localisation : J'ai faim mais j'ai surtout soif|

MessageSujet: radio-canada 3fev09 Menace de grève aux USA   Mar 3 Fév 2009 - 22:55

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie-Affaires/2009/02/03/002-greve-raffinerie-nego.shtml


La menace d'une grève des travailleurs de raffineries aux États-Unis
déstabilise les prix du pétrole sur les marchés internationaux et à la
pompe.
L'éventualité d'un arrêt de la production des raffineries
américaines inquiète les investisseurs qui redoutent les effets d'un
conflit de travail dans ce secteur névralgique.
Les négociations en vue du renouvellement de la convention
collective de près de 30 000 travailleurs américains de raffineries,
d'oléoducs et d'usines pétrochimiques sont dans l'impasse depuis le
week-end.
Or, les syndiqués, dont le contrat de travail est échu depuis
dimanche, ont laissé entendre qu'ils n'hésiteront pas à débrayer
massivement si les pourparlers avec leurs employeurs ne se débloquent
pas.
Une menace de poids aux États-Unis qui est un important producteur et le plus grand consommateur de pétrole au monde.
Les négociateurs patronaux ont cependant rapporté mardi dans le Los Angeles Times
que de « lents progrès » avaient été accomplis avec les représentants
syndicaux des milliers de travailleurs affiliés au Syndicat des
travailleurs unis de l'acier (United Steelworkers Union).
Un éventuel débrayage dans ce secteur clé de l'industrie pétrolière
aurait des répercussions dans plus de 86 raffineries et installations
pétrochimiques aux États-Unis.
Colère et débrayage dans les raffineries britanniques
Les relations de travail sont aussi difficiles dans les raffineries
de Grande-Bretagne, où des centaines de travailleurs sont en grève pour
protester contre le recours à des travailleurs étrangers par la
raffinerie Total pour la construction d'une raffinerie à Lindsey.
Total a confié la réalisation du projet de 284 millions de dollars
américains au groupe italien IREM, qui a fait travailler des Italiens
et des Portugais, provoquant l'ire des travailleurs pétroliers
britanniques.
Outre les employés de la raffinerie de Lindsey, à l'origine du
mouvement de grève, 700 employés des raffineries de Grangemouth, en
Écosse, de même que 400 autres de la raffinerie Wilton se sont joints
au mouvement de débrayage ces derniers jours.
La plupart des raffineurs touchés par ces débrayages déclarent qu'ils n'affectent pas leur production.
Le prix du brut à la hausse
Cette instabilité dans le secteur du raffinage a poussé les prix du
pétrole brut à la hausse mardi sur les marchés européens, où le baril
de Brent de la mer du Nord s'échangeait à 44,13 $US, en hausse de
31 ¢US. À New York, le baril de « light sweet crude » flottait autour
de 40,20 $US avant l'ouverture des marchés.
À la pompe montréalaise
Mardi, le prix de l'essence a bondi de 10 ¢ le litre dans la région
de Montréal en dépit d'une baisse du baril de brut sur les marchés
lundi.

Radio-Canada.ca avec Los Angeles Times
Cousine Volcan ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
radio-canada 3fev09 Menace de grève aux USA
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liberté, Egalité, Fraternité. Grève du 1er juin 2011.
» Saint-Maximin. Le centre de distribution du courrier en grève
» Centenaire de l’aviation au Canada
» Grève générale du 29 janvier 2009
» Les facteurs en grève pour préserver le service et leur santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUB SOCIAL 175 :: INFORMATIONS :: COMMUNIQUÉS DE PRESSE-
Sauter vers: