Bienvenue sur le site de la section locale UNIFOR 175 des travailleurs & travailleuses ainsi que les retraités de la raffinerie Suncor de Montréal.
 
AccueilGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Nouvelliste 11 décembre 2008

Aller en bas 
AuteurMessage
Cousinviny
Admin
avatar

Messages : 1265
Date d'inscription : 08/12/2007
Localisation : DEVANT LE CLAVIER JUSQU'AU BOUT

MessageSujet: Le Nouvelliste 11 décembre 2008   Jeu 11 Déc 2008 - 23:11

Ça aurait l'air qu'on colporte des calomnies à notre sujet.

Manif contre Petro-Canada
Un appel au boycott ponctué de deux incidents





Yvon Mercier a eu la désagréable surprise de recevoir ce bouchon de réservoir dans la vitre arrière de son véhicule.

Photo: François Gervais


Marc Rochette et Mathieu Lamothe
Le Nouvelliste
(Trois-Rivières)
Plus d'un an en lock-out. Voilà pourquoi une partie des 260 employés de
la raffinerie de Petro-Canada à Montréal sont venus à Trois-Rivières
pour lancer un appel au boycott des produits de la grande pétrolière
canadienne. Sauf que la manifestation aura coûté un miroir et une vitre
d'auto à un client de la station-service du boulevard Gene-H.-Kruger.
«On
a sauté sur mon char, cassé un miroir et pété une vitre, en plus de me
faire des menaces», a expliqué Yvon Mercier. Restant tout près du
dépanneur, il s'y était rendu plus tôt à pied avant de revenir avec son
véhicule.
Du côté syndical, on reconnaît qu'un miroir ait été «accroché», mais on
nie le bris d'une vitre d'auto par un manifestant.«Il n'a pas arrêté
dans la ligne de piquetage», a simplement indiqué le
porte-parole du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et
du papier (FTQ), Louis Arpin.Sur le chemin du retour, les manifestants ont fait un arrêt sur la
ligne de piquetage de l'usine Matériaux spécialisés de Louiseville. Une
fuite de gaz naturel s'est produite au même moment. Il n'a cependant
pas été possible de relier les membres de la délégation à cet incident.
La direction de l'usine soutient quant à elle que les manifestants ont
délibérément attaqué l'usine.«Nous avons contacté nos avocats et nous verrons ce que nous allons
faire», a mentionné la présidente de l'entreprise, Rina Poirier-McGuire. Soutien à Trois-RivièresLes manifestants ont eu la main heureuse à Trois-Rivières puisqu'ils
ont été accueillis par la section locale 6055 des Travailleurs
canadiens de l'automobile (TCA-FTQ) dont les bureaux sont situés juste
à côté de la station-essence. Comme coup d'éclat, les organisateurs
pouvaient difficilement trouver mieux.Car tant cette section locale que le Conseil régional FTQ appuient la
bataille des travailleurs de la raffinerie montréalaise qui s'annonce
longue, la compagnie semblant déterminée, selon le syndicat, à briser
le «pattern» national. Or, Lucien Bouchard vient de sauter dans la
mêlée à titre de médiateur spécial. Et pas moins de 106 briseurs de
grève font l'objet d'une enquête.Le coeur du conflit repose sur le refus de Petro-Canada d'accorder aux
travailleurs du Québec les mêmes conditions de travail et de salaire
que la pétrolière consent à ses travailleurs de l'ouest du pays. Et les
dernières offres patronales de septembre dernier ont été rejetées à
raison
de 96­% et ce, malgré dix mois de lock-out au moment du vote.Il s'agit
du premier conflit de travail en 25 ans à la raffinerie de
Montréal. Et on se plaît à rappeler que Petro-Canada a réalisé des
profits nets de 2,7 milliards de dollars en 2007, quoique l'enjeu n'est
pas tant au niveau des salaires qu'au plan des conditions telles que la
sécurité.«L'entêtement de la compagnie à vouloir traiter différemment les
travailleurs du Québec est inacceptable et on invite la population de
la région à boycotter les stations-services de Petro-Canada comme geste
de solidarité», a déclaré le conseiller régional de la FTQ, Michel
Dupont.Finalement, le président de la section locale 6055 (TCA-FTQ), Réal
Dumas, a tenu à assurer les visiteurs d'un jour de son appui
indéfectible. «On est en arrière de vous autres, il ne faut pas oublier ces 265 familles et faire des pressions», a-t-il conclu.

Merci à niala pour la recherche.

Cousinviny pour ma petite cousine Volcan

_________________
JE N'OUBLIERAI JAMAIS
17 NOVEMBRE 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uniforlocal175.forumsactifs.com
 
Le Nouvelliste 11 décembre 2008
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stocks Comex / demandes de livraison / suivi du contrat décembre 2008
» loi de la mondialisation sociale de juillet 2008
» après-midi des 24 et 31 décembre-récupération?
» taux horaire 2008
» Dépressurisation B747-400 Quantas lz 25 juillet 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUB SOCIAL 175 :: INFORMATIONS :: COMMUNIQUÉS DE PRESSE-
Sauter vers: