Bienvenue sur le site de la section locale UNIFOR 175 des travailleurs & travailleuses ainsi que les retraités de la raffinerie Suncor de Montréal.
 
AccueilGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CEDTU 2 déc. 08 L. Bouchard tentera de régler le conflit

Aller en bas 
AuteurMessage
Volcan

avatar

Messages : 477
Date d'inscription : 11/12/2007
Localisation : J'ai faim mais j'ai surtout soif|

MessageSujet: CEDTU 2 déc. 08 L. Bouchard tentera de régler le conflit   Mer 3 Déc 2008 - 8:44

http://cedtu.qc.ca/modules/nouvelles/nouvelle.php?id=1781&langue=fr&menu=81



Nouvelle d'un groupe faisant partie de
la charte de la Caisse - Pétro-Canada Exclusif

Lucien Bouchard tentera de régler le conflit chez
Petro-Canada



Deux mois après le rejet massif de la dernière
proposition patronale, il recommence à y avoir du mouvement dans le
conflit à la raffinerie Petro-Canada de Montréal. Argent a appris
que Lucien Bouchard interviendra au dossier comme médiateur
spécial.



« Les parties ont accepté d’aller en
médiation, et oui Lucien Bouchard sera le médiateur », a indiqué le
porte-parole du Syndicat canadien des communications, de l’énergie
et du papier, Daniel Cloutier.


Monsieur Cloutier a précisé que plusieurs détails restaient encore
à finaliser, comme un ordre du jour des discussions et un
échéancier de rencontre.


Depuis des mois le conflit est enlisé, alors que les syndiqués ont
rejeté plusieurs offres et lancé un grand appel au boycott de la
pétrolière.


Du côté patronal, on continue d'opérer avec 130 cadres et on
maintient sur la glace un grand projet d'investissement de plus
d'un milliard de dollars.


Une rencontre est prévue demain entre les parties patronales et
syndicales dans le but de préparer le cadre de cette médiation et
écarter des points de désaccord.


On pourra ensuite mieux préparer une éventuelle rencontre avec
Lucien Bouchard plus tard cette semaine.


L'associé du cabinet d'avocats Davies Ward Phillips & Vineberg
de Montréal a déjà plusieurs dossiers complexes à son actif, dont
celui de l'industrie porcine et le maintien des activités à l'usine
d'Olymel à Vallée-Jonction en Beauce.


L’industrie de la pétrochimie vit des jours plus difficiles depuis
quelques mois.


Il n'y a pas qu'à Montréal que les projets sont suspendus. On se
souvient qu'au début de novembre, Petro-Canada a reporté son projet
lié aux sables bitumineux de Fort Hills, en Alberta, un
investissement prévu de 25 milliards de dollars.


À Montréal, on craint fort maintenant que le projet
d'investissement d'un milliard soit compromis. Il permettrait
d’ajouter des installations de pointe pour augmenter la capacité de
traitement de pétrole lourd. La pétrolière cible un ajout de
capacité de l'ordre de 25 000 barils par jour en hydrocarbures
lourds afin d'en extraire davantage de carburants comme l'essence
et le diesel.


Source : ARGENT via Webfin ARGENT

Cousine Volcan lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
CEDTU 2 déc. 08 L. Bouchard tentera de régler le conflit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» litige avec mon employeur
» Les facteurs corréziens et La Poste: un conflit qui s'enlise
» Plouaret. «Une réorganisation de La Poste de trop!»
» Échirolles (banlieue grenobloise) : grève des facteurs
» es Accords d’Évian vus par les deux parties en conflit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUB SOCIAL 175 :: INFORMATIONS :: COMMUNIQUÉS DE PRESSE-
Sauter vers: