Bienvenue sur le site de la section locale UNIFOR 175 des travailleurs & travailleuses ainsi que les retraités de la raffinerie Suncor de Montréal.
 
AccueilGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 sympatico 17 nov 08 Un de lock-out

Aller en bas 
AuteurMessage
Volcan

avatar

Messages : 477
Date d'inscription : 11/12/2007
Localisation : J'ai faim mais j'ai surtout soif|

MessageSujet: sympatico 17 nov 08 Un de lock-out   Lun 17 Nov 2008 - 21:42

http://nouvelles.sympatico.msn.ca/abc/Grands_titres/ContentPosting_SRC_grands_titres.aspx?isfa=1&feedname=CBC_TOPSTORIES_V3_FR&showbyline=True&newsitemid=418048

Petro-Canada: Un an de lock-out

(Source: Radio-Canada) Le premier anniversaire du lock-out à la
raffinerie Petro-Canada de l'est de Montréal est souligné par les
travailleurs syndiqués.









Le 17 novembre marque la première année du lock-out à la raffinerie de Petro-Canada, à l'est de Montréal.
Les travailleurs affiliés au syndicat canadien des
communications, de l'énergie et du papier (SCEP-FTQ) soulignent cet
anniversaire.« C'est incompréhensible que les dirigeants de
Petro-Canada n'aient pas encore compris que ce n'est pas par la menace
et l'intimidation qu'ils se sortiront du conflit qu'ils ont eux-mêmes
déclenché », a déclaré Daniel Cloutier, représentant de la SCEP.Le
SCEP, en collaboration avec la FTQ et le Congrès du travail du Canada
(CTC), a entamé depuis quelques semaines un boycottage des stations
d'essence de la compagnie. Selon le syndicat, cette opération prend de
l'ampleur et bénéficie d'un soutien du milieu syndical non seulement au
Québec, mais aussi partout au Canada.Par ailleurs, le syndicat indique que l'aide financière est envoyée régulièrement aux 260 employés mis en lock-out.La
pomme de discorde entre Petro-Canada et le syndicat réside dans le fait
que la compagnie refuse de respecter le règlement modèle négocié dans
le secteur de la pétrochimie au Canada.CoalitionPar
ailleurs, des entrepreneurs et des commerçants de Montréal créent un
regroupement pour tenter de dénouer ce conflit de travail.Selon
cette nouvelle « Coalition pour les 4000 emplois », le conflit retarde
le chantier d'agrandissement de la raffinerie. Le projet, estimé à 1
milliard de dollars, pourrait créer 4000 emplois pendant la durée du
chantier et 400 emplois permanents à la raffinerie. La coalition craint
que Petro-Canada abandonne son projet.En conférence de presse,
lundi, le président de la coalition, Louis-Pierre Lafortune, a indiqué
que les entrepreneurs qui ont acheté des équipements en prévision du
projet ont subi des pertes de revenus. Il a souligné également que le
lock-out touche les commerçants du secteur comme les restaurateurs et
les nettoyeurs.Souhaitant le règlement du conflit d'ici le 15
décembre, les membres de la coalition ont adressé une lettre au
syndicat et à Petro-Canada. La coalition sollicite une rencontre avec
chacune des parties dans les prochains jours.La coalition compte aussi profiter de la campagne électorale en cours pour interpeller les chefs des partis politiques.
Cousine Volcan lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
sympatico 17 nov 08 Un de lock-out
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je me présente ! (enfin j'essaie ...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUB SOCIAL 175 :: INFORMATIONS :: COMMUNIQUÉS DE PRESSE-
Sauter vers: