Bienvenue sur le site de la section locale UNIFOR 175 des travailleurs & travailleuses ainsi que les retraités de la raffinerie Suncor de Montréal.
 
AccueilGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ICEM 3 nov 08 La convention du SCEP décrète un boycott

Aller en bas 
AuteurMessage
Volcan

avatar

Messages : 477
Date d'inscription : 11/12/2007
Localisation : J'ai faim mais j'ai surtout soif|

MessageSujet: ICEM 3 nov 08 La convention du SCEP décrète un boycott   Mer 5 Nov 2008 - 18:25

http://www.icem.org/fr/78-ICEM-InBrief/2816-La-Convention-du-SCEP-d%C3%A9cr%C3%A8te-un-boycott-national-contre-Petro-Canada

La Convention du SCEP décrète un boycott national contre Petro-Canada




La 8e Convention nationale du Syndicat canadien des
communications, de l'énergie et du papier (SCEP), qui s'est tenue la
semaine dernière, a décrété un boycott national sur les produits de
Petro-Canada. L'annonce a été faite par Ken Georgetti, le Président du
Congrès du travail du Canada (CTC), le 28 octobre à Montréal.

Le boycott vise toutes les stations-service de l'entreprise ainsi que
ses produits de détail. Il prend effet 21 jours avant le premier
anniversaire du lock-out imposé par Petro-Canada à l'encontre de 260
travailleurs de raffinerie affiliés à la section locale 175 du SCEP à
Montréal.

Pendant les négociations collectives qui ont conduit au lock-out du 17
novembre 2007, la section 175 avait rejeté les propositions à la baisse
de la direction, très en-deçà par rapport au programme de négociation
du syndicat pour 2007-2008. Les propositions en retrait de Petro-Canada
n'arrivaient même pas au niveau des conditions négociées et obtenues
par d'autres sections du SCEP.

À ce jour, un boycott général pour le Québec a entraîné un recul des
ventes de l'entreprise de 20% dans la province. Un boycott national
plus affirmé aura des répercussions plus lourdes encore. Les membres de
la section 175 restent déterminés à obtenir les conditions de la
convention collective type. En septembre, ils se sont une fois de plus
prononcés à 96,5% contre la proposition au rabais de Petro-Canada.



CEP Président Dave Coles au réfinèrie Petro-Canada, 28 Octobre

Les 260 travailleurs syndiqués ont pu compter sur
l'aide financière du fonds de grève du syndicat, plus d'autres fonds
apportés par des syndicats de l'énergie et d'autres secteurs de tout le
Canada. (Des messages de soutien peuvent être envoyés à l'adresse scep175@qc.aira.com).

"Les Canadiens ne devraient pas soutenir une entreprise qui a le front
de se draper dans notre drapeau, d'arborer la feuille d'érable dans son
logo alors qu'elle enfreint la loi en recourant à des briseurs de
grève", a déclaré Ken Georgetti au congrès.

Le SCEP a voulu marquer le prononcé de ce boycott général en ajournant
provisoirement le congrès et en amenant les 1.200 délégués et invités
manifester à Point-aux-Trembles, une zone industrielle et résidentielle
de Montréal.

Sur place, le Président du SCEP, Dave Coles, a déclaré que la
détermination manifestée par les travailleurs frappés par le lock-out
sont un exemple pour tous dans le syndicat et que les 15.000 adhérents
du SCEP feront en sorte que le combat qu'ils livrent pour la défense de
la convention type aboutisse.



Les membres du Local 175, CEP
Les 300 sections locales représentées au congrès ont
réélu Dave Coles pour un second mandat de trois ans, tandis que Gaétan
Ménard était lui aussi réélu Secrétaire-Trésorier. Après le dépôt d'un
amendement à une résolution appelant à la restauration de la propriété
publique dans les secteurs pétrolier et gazier canadiens, cette
résolution a été adoptée. Le syndicat veut maintenir des emplois
canadiens dans les secteurs de l'énergie et créer de nouveaux emplois
par des moyens respectueux de l’environnement et pérennes.

Le syndicat a aussi adopté une série d'orientations dans une résolution
sur la crise dans le secteur de la pâte du papier et du bois au Canada,
un secteur qui a subi d'énormes pertes d'emplois et dont 20% sont
réduits à l'inactivité au Canada.

"Notre système économique connaît des problèmes critiques qui appellent
une solution", a déclaré Dave Coles. "La privatisation, la
déréglementation et la règle du tout-au-marché sur lesquelles a été
bâti notre système capitaliste s'avèrent être une gigantesque
escroquerie."

Le SCEP avait aussi organisé, le 27 octobre, une Nuit de la solidarité
internationale à laquelle ont notamment participé le Secrétaire général
de l'ICEM, Manfred Warda, le Président du syndicat finlandais
Paperiliitto, Jouko Ahonen, et son Secrétaire général, Petri Vanhala.
Manfred Warda a félicité le SCEP pour les réalisations de son Fonds
humanitaire dans le monde, et en particulier ses projets conjoints sur
le VIH/SIDA avec l'ICEM en Afrique.

Le SCEP a aussi décerné un Prix de la paix et de la solidarité
internationale au syndicat américain International Longshore and
Warehouse Union (ILWU), affilié à l'ICEM. Ce prix récompense l'ILWU
pour la grève d'un jour qu'il a organisée le 1er mai 2008 dans les
ports de la côte ouest des États-Unis et de Colombie-Britannique, au
Canada. Par cette journée d'arrêt de travail, il entendait protester
contre l'occupation de l'Irak sous commandement américain. Le
Secrétaire-Trésorier de l'ILWU, William Adams, a accepté le prix au nom
du syndicat.

Cousine Volcan lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ICEM 3 nov 08 La convention du SCEP décrète un boycott
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une petite convention de stage serait symaptique...
» Gros soucis face à la convention collective
» convention collective article 15
» Article 20 de la convention collective
» CONVENTION DE RECLASSEMENT PERSONNALISEE CRP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CLUB SOCIAL 175 :: INFORMATIONS :: COMMUNIQUÉS DE PRESSE-
Sauter vers: